Write comments

Opera su Arte.tv

21/11/2011, 20:43

Ho visto che la prima scaligera del Don Giovanni - Mozartdel 7 dicembre sarà trasmessa in diretta-radio su RaiRadio3 dalle 18.
Non è ancora noto se ci sarà la diretta di Rai5 come lo scorso anno per Valchirie.
Da una newsletter, la prima del Don Giovanni scaligero sarà trasmessa in leggera differita anche da ArteTv ..a partire dalle 20.15

Opera su Arte.tv

16/12/2011, 13:12


dimanche, 18 décembre 2011 à 00:30


Eugène Onéguine

à l'Opéra-Garnier

(France, 2008, 149mn)
ARTE F
Réalisateur: Chloé Perlemuter
Acteur: Alexander Naumenko, Andrej Dunaev, Emma Sarkisyan, Margarita Mamsirova, Mariusz Kwiecien, Tatiana Monogarova, Valery Gilmanov, Makvala Kasrashvili (Larina)
Chef de choeur: Valery Borisov
Costumier: Maria Danilowa
Chef d'orchestre: Alexander Vedernikow
Compositeur: Peter I. Tschaikowsky
Metteur en scène: Dimitrij Tschernjakow
Orchestre: Orchester des Moskauer Bolschoi-Theaters


Eugène Onéguine de Tchaïkovski en langue russe, par la prestigieuse compagnie du Théâtre Bolchoï. L'événement lyrique qui a fait l'ouverture de la saison 2008-2009 de l'Opéra-Garnier.

Dans son domaine retiré, Mme Larina vit seule avec ses deux filles : Tatiana, d'une nature sensible et repliée sur elle-même, et Olga, qui déborde d'insouciance et de vie. Les paysans célèbrent la fin des récoltes et présentent leurs voeux à Mme Larina. Tout le monde se laisse entraîner par l'allégresse des moissonneurs. Seule Tatiana, plongée dans ses rêves, reste à l'écart. Olga tente de divertir sa soeur, mais, comme sa mère jadis, celle-ci est profondément émue par les amours malheureuses des personnages qui peuplent ses lectures favorites. Filipievna annonce la visite de Vladimir Lenski, un jeune poète amoureux d'Olga. Il présente Eugène Onéguine, un ami venu récemment de Saint-Pétersbourg pour s'installer à la campagne. Tatiana est fortement impressionnée par les allures d'homme du monde de cet étranger qui ressemble aux héros de ses romans...

Une relecture subversive
Affrontement entre le temps de la passion et celui des convenances, entre un coeur de jeune fille qui mûrit et une âme d'homme qui retrouve trop tard sa fraîcheur, Eugène Onéguine de Tchaïkovski, créé le 29 mars 1879 à Moscou, compte parmi les ouvrages russes les plus aimés du public. La production, présentée début septembre au palais Garnier, dans la mise en scène de Dmitri Tcherniakov et sous la baguette d'Alexander Vedernikov, a été donnée pour la première fois au Bolchoï à Moscou en septembre 2006. Le jeune metteur en scène apporte à l'oeuvre une relecture subversive et résolument moderne autour d'un décor unique soulignant la fluidité de l'action : une immense table bourgeoise faussement conviviale.




jeudi, 29 décembre 2011 à 22:20



Les contes d'Hoffmann

(Allemagne, 168mn)
BR
Acteur: Dean Power, Diana Damrau, Kevin Conners, Luther Christoph Stephinger, Rolando Villazón, Tim Kuypers, Ulrich Reß, Angela Brower (Nicklausse/La Muse), John Relyea (Lindorf/Coppélius/Dapertutto/ Docteur Miracle), Okka von der Damerau (mère)
Chef d'orchestre: Constantinos Carydis
Metteur en scène: Richard Jones
Réalisateur TV: Michael Beyer
16 / 9 HD natif

Enregistrée à l'Opéra de Munich, une nouvelle mise en scène des Contes d'Hoffmann de Jacques Offenbach, avec Diana Damrau et Rolando Villazón.

Une taverne de Nuremberg. La Muse révèle son intention d'attirer sur elle l'attention d'Hoffmann et de lui faire renier tous ses autres amours. Pour cela, elle prend l'apparence du meilleur ami d'Hoffmann, Nicklausse. Pendant ce temps, dans un théâtre proche, la prima donna Stella chante Don Giovanni de Mozart. E lle a envoyé une lettre à Hoffmann lui demandant de venir la retrouver dans sa loge après le spectacle. Mais la lettre tombe entre les mains de Lindorf, qui décide de s'y rendre lui-même. À l'entracte de Don Giovanni, Hoffmann arrive à la taverne où des étudiants l'attendent. Lindorf le presse alors de raconter l'histoire des trois grands amours de sa vie...

Les masques de l'amour
Dernière oeuvre de Jacques Offenbach, Les contes d'Hoffmann est aussi l'opéra qui lui apportera la consécration posthume - il est mort à Paris le 5 octobre 1880, alors que l'oeuvre était en répétition à l'Opéra-Comique. Le livret est tiré d'une pièce de théâtre de Jules Barbier et Michel Carré qui mêle trois contes d'amour de l'écrivain E. T. A. Hoffmann : L'homme au sable, Le violon de Crémone et Les aventures de la nuit de la Saint-Sylvestre. Tandis que la pièce fait intervenir des protagonistes masculins différents pour chaque conte, dans l'opéra, les trois récits ont un héros unique, Hoffmann (interprété ici par Rolando Villazón). Offenbach fait de son personnage un homme pris dans un jeu de miroirs, dont les désirs se reflètent en mille histoires. Hoffmann raconte ainsi comment il a brûlé de passion pour Olympia, la poupée mécanique, Antonia, la fragile cantatrice, et Giulietta, la volage courtisane. Trois femmes, trois masques de l'amour qui, dans cette production, sont toutes incarnées par Diana Damrau.

Re: ARTE.TV - Opera

21/12/2012, 17:46


Lunedì 24 Dicembre alle 20.15
Immagine

Elisir d'amore

Musica di G. Donizetti

Immagine
Adina Miah Persson
Nemorino Rolando Villazón
Belcore Roman Trekel
Dulcamara Ildebrando D'Arcangelo
Gianetta Regola Mühlemann

Direttore Pablo Heras-Casado
Baden-Baden Baltharsar-Neumann-Ensemble
Regia Rolando Villazon


Registrato il 28.05.12
Write comments

Stile Desktop / Stile Mobile